Avertir le modérateur

07 octobre 2010

Quand Gap rattrape son logo sur Facebook

Après 20 ans d’existence du logo bleu Gap, la marque de vêtements américaine a décidé de changer et de renouveler son image. Un nouveau logo a donc été crée et publié sur le site.

Les internautes découvrent ce nouveau logo sur fond blanc assez désuet et le critiquent massivement.
Gap s’en rend compte et explique alors sur la page facebook officielle de la marque, quelques heures après la publication, qu’il s’agit d’un test et que la marque est ouverte à toute nouvelle proposition.

gap.png


« Merci beaucoup à vous tous pour vos retours sur le nouveau logo. Nous avons compris que ce nouveau logo générait beaucoup de buzz et que des débats passionnés avaient eu lieu. » lit-on sur facebook. «Nous aimerions prolonger le débat avec vous. Vous pouvez donc nous soumettre vos idées. Nous vous tiendrons au courant dans les jours à venir sur ce projet de création participatif.» Pas dépourvus d'humour, les internautes se disent que ça aurait pu être pire, le nom de la marque aurait pu être écrit en comic sans ms, la police connue pour être celle des losers.

Ironie de l’histoire, l’ancien logo est toujours sur la page Facebook.

[Source : Racked]

20:51 Publié dans bouse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gap, facebook

01 octobre 2010

Une étudiante américaine juge ses partenaires sexuels sous forme de PowerPoint et le diffuse via Internet

A l’université de Duke, en Caroline du Nord, aux Etats-Unis, une étudiante a pris très au sérieux ses activités extrascolaires. Consciencieusement, elle a listé tous les partenaires avec lesquels elle a couché, en les jugeant selon l’attirance physique qu’elle avait pour eux, la taille de leurs pénis, le contenu de leurs textos et a retranscris toutes ces informations dans un document Powerpoint intitulé «L’apprentissage en dehors des salles de classe: exceller dans l’art de l’horizontalité.»

Il a rapidement fait le tour du campus et le président de l'université a demandé des explications à l'étudiante. Le site américain Jezebel a publié jeudi la plupart des pages de ce document qui ressemble à une thèse sur l’activité sexuelle de la réputée université de Duke. Sont listés beaucoup de membres d’équipes de sport et de fraternités, ces clubs très influents dans les universités américaines.

Chaque «fiche» commence avec une photo, qui semble tout droit sortie de Facebook, de la personne concernée. Puis vient une longue description de la rencontre.

500x_biopres11_copy.jpg
500x_biopres12_copy.jpg

Morceau choisi: «Nous étions dans un taxi quand j’ai soudain découvert qu’il était canadien, et parlait presque exclusivement français. Inutile de préciser que toutes les sonnettes d’alarme sonnaient dans ma tête. Mais, dans un souci de recherche, et parce que je suis d’une curiosité perverse, j’ai décidé de l’accompagner jusqu’à son appartement.»

Elle s'est depuis excusée, expliquant qu'elle ne voulait «blesser personne.»

[Source et photos : Jezebel]

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu