Avertir le modérateur

06 janvier 2011

Quora, le jour d'après

On en parle depuis une petite semaine, cela en énerve déjà certains, le sujet est en trending topic sur twitter: Le réseau social de questions - réponses Quora est sorti en juin dernier (voir notre billet d'explication) et explose ces jours-ci. Revue du web de ce qu'en dise les internautes... (faite avec Storify).

Vous en pensez quoi vous? Dites-le nous dans les commentaires.

05 janvier 2011

Quora, Quora pas?

Comme si ça manquait, un nouveau site de réseaux sociaux bouillonne ces temps-ci: ça s'appelle Quora et ça sonne comme un nom de supermarché. Plus sérieusement, c'est un réseau social où les internautes se suivent les uns les autres, comme sur twitter, mais peuvent surtout se poser des questions entre eux. Présenté comme ça, on a un peu l'impression de revenir au temps des forums, mais il y a les fonctionnalités sociales en plus.

quora.png


Le site se décrit comme "a continually improving collection of questions and answers created, edited, and organized by everyone who uses it", ou en français "une série de questions et de réponses qui évoluent, sont éditées et organisées par tous les utilisateurs".

Encore en beta, le site n'est pas encore ouvert à tous les internautes. Il faut donc disposer d'une invitation pour créer son profil et commencer à suivre d'autres gens. Pour cela, il faut que l'un de ceux qui a déjà accès à la plateforme vous invite. Chaque nouveau membre dispose de 10 invitations.

Il y a beaucoup d'utilisateurs particuliers mais aussi des comptes officiels. Foursquare, tumblr, twitter, ont leur compte Quora et postent déjà des questions.

Comme ici Foursquare (voir image ci-dessus), le réseau social de géolocalisation, qui demande: Est-ce que Faceboook va tuer Foursquare? ou Laurent Colin, un consultant, qui demande quelle est la meilleure agence Web de Paris (toujours en anglais). "Quelqu'un peut m'expliquer?" il y a aussi ceux qui débarquent, comme "Megaconnard", et prennent leurs marques. Pour les perdus, l'équipe de Quora, pas bête, a posté une question en haut de la page de tout nouvel utilisateur: "Comment je me débrouille au début sur Quora?"


Pour ceux, comme nous, qui ont testé Quora, la première impression, c'est le nombre exponentiel de "followers" (abonnés) qui arrivent sur le site depuis quelques jours. Au moment de l'inscription, Quora vous connecte à votre compte twitter ou Facebook, permettant ainsi de trouver rapidement les gens que vous suivez ailleurs.

quora-mails.png


Les blogueurs spécialisés nouvelles technos aux Etats-Unis comparent cette explosion d'inscriptions (éphémère pour l'instant) à ce que les internautes ont pu connaître au début de Facebook, twitter. Selon le Telegraph, Quora pourrait même dépasser twitter.

Le nombre d'utilisateurs étant encore restreint, les représentants de compagnies comme AOL n'ont pas hésité à repondre à des questions sur l'historique de l'entreprise. Certains PDG ont partagé des conseils et des détails de leur business. Le blogueur américain Robert Scoble ou Benoît Raphaël en France, disent que Quora pourrait définir une nouvelle façon de bloguer en mettant la discussion au coeur du contenu.

De ce que nous avons testé, l'interface est assez clean, minimaliste, sur la page d'accueil (la "home" car oui tout le site est en anglais pour l'instant), vous pouvez vous abonner à des fils de questions thématiques: nouvelles technologies, sciences, blog, cuisine, littérature et vous verrez apparaître sur votre "flux" les questions qui génèrent beaucoup de discussion sur les sujets que vous suivez.

Yahoo answers, Facebook questions, ce service de questions-réponses existe déjà ailleurs, mais ce n'est généralement pas la fonctionnalité principale du site référent. Surtout, Quora met l'accent sur son moteur de recherche, qui pourrait devenir une base de données très intéressante (comme un très long F.A.Q) et rendra plus accessibles les discussions.

En 2010, Google Buzz, Google Wave et dans une certaine mesure Foursquare n'ont pas convaincu tant d'internautes, est-ce-que Quora restera? Les internautes sont déjà inscrits sur beaucoup de sites de réseaux sociaux...

02 novembre 2010

Facebook prédit la date de votre rupture

Les status Facebook peuvent révéler beaucoup de choses, la probabilité que vous vous fassiez larguer par exemple. Votre partenaire a-t-il cessé de «liker» vos photos ces derniers temps? Un ou une amie se mette-il (ou t-elle) à poster davantage de commentaires sur le wall de votre compagne ou de votre compagnon?

facebook-breakups-550x233.jpg



David McCandless, expert en visualisation de données et auteur du site Informationisbeautiful.net, a étudié 10.000 statuts sur le réseau social et a cherché les signes qui pouvaient indiquer une rupture avant que celle-ci ne se produise, sur différents profils de couples. Qu’a-t-il découvert? Il montre que vous avez beaucoup de chances de vous faire larguer le dimanche, juste avant les vacances de printemps, pendant les vacances de noël (à l’exception du jour de noël) et souvent pendant l’été.

Pour voir le calendrier précis des périodes où vous avez le plus de chances de vous faire larguer, c’est ici.

[Source : Geekosystem]

18 octobre 2010

Une nouvelle série adaptée d'un compte twitter

C’est la troisième. Après «Shit my dad days» (les conneries que dit mon père), un compte twitter qui racontait les énormités du père d’un américain de 29 ans, c’est le compte de Charlie Mc Dowell qui sera adapté au petit écran.

 

Son compte twitter est dédié à ses voisines du dessus qui semblent avoir une vie plus trépidante que la sienne. Ses tweets, suivis par plus de 37.000 internautes, n’hésitent pas à évoquer la vie sexuelle des jeunes femmes auxquelles il s’adresse dans chaque message. «Chères voisines du dessus, votre ami de la nuit dernière était sympa mais est-ce qu’il avait besoin de maugréer «tu aimes?» encore et encore. Il semblait assez clair que vous aimiez ça.»

Intitulée «Dear Girls above me», la série sera produite par Katalyst, la boîte de production de l’acteur Ashton Kutcher, dont le compte twitter est l’un des plus suivi au monde. Il avait déjà vendu à CBS mi-octobre «Shh… Don’t Tell Steve», une autre série basée sur un compte twitter.  Pour «Dear Girls above me», Charlie McDowell, apprenti réalisateur, co-signera le scénario.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu